3 questions à Oudy 1er sur La Nuit de la Guinée 

Premier du genre en Guinée, La Nuit de la Guinée sur initiative de l’artiste Zakiou Deen Camara aka Oudy 1er se tiendra le 28 Février sur l’esplanade du Palais du Peuple. Une centaine d’artiste guinéens prendront part à ce grand événement de la musique, de l’art, de la comédie devant les télévisions étrangères et locales mais aussi, de certains producteurs étrangers venus spécialement pour l’occasion. Une chance pour les artistes guinéens de vendre leur image a l’étranger d’après El fashionisto que la rédaction de Génération224.com a rencontré ce mercredi 19 Février, à Conakry.

Lisez !

Generations224.com : c’est quoi la nuit de la Guinée ?

Oudy 1er : C’est la Nuit de la Guinée, c’est fait par nous et pour nous ; c’est une vitrine de notre culture qu’on va présenter au monde entier. Parce que vous aurez les grandes chaînes de télévision du monde qui vont retransmettre le concert en direct. Donc, c’est une occasion pour nous  de pouvoir nous exprimer et montrer au monde que la culture guinéenne a un certain niveau. Je pense qu’au delà, beaucoup d’artistes auront des producteurs et pourquoi pas des tournées sur le plan international. En tout cas, c’est ça notre but, vendre la Guinée le plus loin que possible.

Generations224.com : Peut – on s’attendre à la pérennisation de l’événement ?

Oudy 1er : Oui ! C’est un festival et ça sera chaque année, c’est la première édition. Peut être qu’on va délocaliser, ça dépendra du staff.

Generations224.com : Mise à part le concert, d’autres activités sont-elles liées à l’événement ?

Oudy 1er : Oui, Il ya des activités humanitaires qu’on a mis en place chaque année. C’est pour pouvoir aussi aider nos amis artistes qui sont dans des situations précaires. Donc, ce concert, les recettes iront pour aider ces artistes parce que vous savez qu’il y a des artistes aujourd’hui qui ne vivent plus de leur art. Certains sont dans les situations très précaires ou malades. Donc, on va voir comment les accompagner. C’est vrai qu’on ne peut pas régler tout leur problème, mais la maison Oudy Prod met en place un certain budget  après ce concert pour pouvoir accompagner nos frères et les montrer qu’on est ensemble qu’on pense à eux. Plus on a les moyens, plus on pourra les aider.

Entretien réalisé par Rama Fils

Commentaires