A peine sorti de la prison, Elie Kamano affirme: « Le combat continue jusqu’à la victoire finale du peuple »

Interpellé le lundi 14 octobre, le reggae man Elie Kamano reconverti en homme politique a retrouvé sa liberté provisoire avec ses compagnons du Front national pour la défense de la Constitution (FNDC).

Une fois libre, Elie a réaffirmé sa position contre tout projet de 3ème mandat en Guinée : 

« Je ne serai jamais l’ami de l’ennemi de mon peuple, car celui qui ouvre le feu sur mon peuple ouvrira un jour le feu sur moi.

Je défendrais par le verbe et par les actes, les règles établies et l’ordre sur l’ensemble du pays. 

Je remercie le peuple de Guinée!

Remercie les vaillants militants et militantes de notre parti PGSD. 

Le combat continue jusqu’à la victoire finale du peuple.

Vive la démocratie!

Vive la liberté !

A bas le 3eme mandat ».

Avec cette déclaration, on comprend mieux que le combat vient de commencer. 

Generations224.com

Commentaires