Elie Kamano condamné à 6 mois de prison avec sursis par le TPI de N’Zérékoré

Arrêté le 2 janvier dernier à Guékédou et emprisonné depuis deux semaine, Elie Kamano a retrouvé le vent frais de la liberté dans la matinée du mardi 14 janvier, après sa condamnation par le tribunal de première instance de N’Zérékoré à 6 mois de prison assorti de sursi.

Pour motifs, Elie et une vingtaine de jeunes étaient accusés par les autorités de Guékédou de participation délictueuse à un attroupement, coups et blessures volontaires ayant entraîné une incapacité de travail d’au moins 20 jours, violences, voies de faits, destruction, injures publiques et complicité. 

Après quelques jours passés dans ladite localité et deux passages devant le tribunal, Elie Kamano et Cie vont être déférés à N’Zérékoré pour une nouvelle parution devant le tribunal de première instance.

Après les réquisitions du Procureur qui avaiet demandé 1 an de prison ferme assorti de 3 mois de sursi, le verdict est tombé ce matin (mardi 14 janvier) du côté de N’Zérékoré.

Le reggae man reconverti en homme politique est condamné à 6 mois de prison assorti de sursi et d’une amende symbolique. 

Generations224.com

Commentaires