Funérailles de Dj Arafat en Côte d’Ivoire, découvrez les détails!

La Côte d’Ivoire tout entière se prépare à faire ses derniers adieux à Ange Didier Houon, alias DJ Arafat. Des obsèques dignes d’un chef d’État, auxquelles assisteront plusieurs pointures de la scène musicale africaine…

Le président ivoirien Alassane Ouattara a décidé que l’État prendrait totalement à sa charge les funérailles du « roi du coupé-décalé ».

Une grande veillée artistique se tiendra d’abord le 30 août au stade Félix Houphouët-Boigny, à Abidjan. En travaux en vue de la Coupe d’Afrique des nations 2023, ce stade d’une capacité de 35 000 places sera ouvert spécialement par les autorités pour rendre hommage à l’enfant terrible de Yopougon, décédé accidentellement le 12 août.

Koffi Olomidé et Fally Ipupa

Les organisateurs s’attendent à accueillir entre 300 000 et 500 000 personnes. Des écrans installés aux abords du stade diffuseront donc la cérémonie en direct pour les nombreux admirateurs qui n’auront pas trouvé de place dans le stade. La veillée sera ponctuée de témoignages, d’allocutions et d’un grand concert qui verra la participation de plusieurs pointures de la musique africaine. Seront notamment présents les Congolais, Koffi Olomidé et Fally Ipupa, les Nigérians Davido et G Martins…

Le cercueil où repose la dépouille de DJ Arafat sera exposé tout au long de la cérémonie, avant la levée du corps le 31 août. S’ensuivra une procession jusqu’au cimetière de Williamsville, dans la commune d’Adjamé, à quelque 5 km du stade Félix Houphouët-Boigny.

NOUS DEVRONS ACCOMPAGNER DJ ARAFAT JUSQU’À SA DERNIÈRE DEMEURE AVEC ÉCLAT, COMME IL A VÉCU

Les autorités ont prévu de déployer de grands moyens sécuritaires. Plusieurs centaines d’éléments des forces de l’ordre encadreront ainsi les funérailles, et des drones seront utilisés afin de sécuriser la zone. La circulation dans la ville d’Abidjan sera par ailleurs aménagée pour l’événement. Déjà, une partie du boulevard Latrille, où a eu lieu l’accident, a été fermée à la circulation par le commissaire divisionnaire-major Siaka Dosso, préfet de police d’Abidjan, pour permettre aux fans et aux proches d’aller se recueillir sur le site.

La présentation des condoléances à la résidence de l’artiste, dans le quartier de Cocody-Angré, qui devait initialement prendre fin le 25 août, a été prolongée pour permettre aux membres du gouvernement qui iront se soumettre à ce rituel de rentrer de vacances.

« Nous demandons aux « Chinois » [le surnom que l’artiste avait donné à ses nombreux fans] de nous aider à organiser les obsèques dans le calme et le recueillement, en évitant les débordements. Nous devrons accompagner DJ Arafat jusqu’à sa dernière demeure avec éclat, comme il a vécu », a confié à Jeune Afrique Kenzo Kouadio, le président du comité d’organisation des obsèques.

Source : Jeuneafrique

Commentaires