Humour : « Polistik » de Sow Pédro, c’est le jeudi 28 et vendredi 29 novembre au CCFG

Imaginez un décor dont l’ambiance fait vivre plusieurs scènes de la vie. Imaginez un homme dans la peau de plusieurs personnages sous le charme du pouvoir. C’est à ce délire artistique que l’humoriste guinéen Sow Pedro se prêtera à travers un One-man show intitulé Polistik.

Membre fondateur du Collectif d’humoristes « Serial Rieurs », Sow Pedro a su s’imposer dans le stand up en Guinée à travers une trentaine de créations dont il en est le producteur exécutif, avec la structure de production NOV. En effet, sur des sujets sensibles de la société, il n’en est pas à son premier essai en solo puisqu’il a déjà dépeint le quotidien à travers des performances telles que Le dernier mariage en 2014 ou Immigration Men en 2018, très appréciées par le public guinéen et africain.

Au-delà de son potentiel dans la création artistique, Sow Pedro est aussi un metteur en scène et un auteur de pièce de théâtre qui se forge une réputation. En novembre 2016, il a signé, par exemple, le texte et la mise en scène de Chaplin, s’il avait été guinéen qui reste le premier spectacle de mime en Guinée. Sans oublier les numéros de l’émission Sow Pédro Comediz et des spectacles du Collectif Serial Rieurs de 2012 à 2017.

En cette fin d’année, cet artiste « touche à tout » nous invite à nous questionner sur un sujet d’actualité avec sa nouvelle création, Polistik.

Mais en plusieurs phrases, Polistik c’est ce narrateur qui partage publiquement le souvenir qu’il a de plusieurs situations politiques, sociales, économiques survenues dans son pays. C’est le souvenir d’une Afrique qui peine à s’en sortir, d’une Afrique qui se plaît à rejeter la faute sur les autres. « Parce que le fautif est toujours celui à qui on peut jeter une pierre dans le dos. » On passe son temps à parler des problèmes plutôt que de proposer des solutions.

Entre temps il y a un peuple qui souffre plus bas. Un peuple qui se pose des questions et qui est fatigué de se nourrir d’espoir. Du coup, sans qu’on ne s’en rende compte : la « Politique » est dans la rue. Tout le monde fait de la politique : de la vendeuse de patates douces au menuisier du quartier, en passant par les collégiens candidats au brevet. Chacun arrive à se glisser, le temps de 10 minutes, dans la peau du Président, du 1er ministre ou des opposants. Ce, pour flirter avec les échecs et fantasmer sur les succès utopiques du pouvoir en place. Les tics de la Politique quoi !

Polistik met ainsi en scène un Sow Pedro revêtant plusieurs casquettes et capable de retourner sa veste comme bon lui semble. Cette nouvelle production démontre, encore une fois, le rôle que l’art peut jouer dans la défense des valeurs de la société, dans la conscientisation du peuple.

 

JEUDI 28 & VENDREDI 29 NOVEMBRE – 19H30

TARIF : 50 000 GNF

 

Source: Journal du CCFG

Commentaires