Interview / Moussa Daraba : “le vendredi 6 décembre est la date retenue pour la troisième édition des J-Awards”

La troisième édition des J-Awards, cérémonie qui promeut et qui récompense l’excellence et le potentiel juvénile, se profile à l’horizon. Initié par la structure Intelligentsia Guinée, le concept s’est taillé une place de choix dans le coeur de la jeunesse en éveillant chez elle, le rêve d’une Guinée forte et riche, reposant sur des jeunes dynamiques et entreprenants.

 

Dans cet entretien que nous avons eu avec le Directeur de ladite structure Moussa Daraba, nous abordons tous les aspects liés aux J-Awards.

 

Lisez!

 

Generations224.com : Conakry se prépare à vivre la troisième édition de l’événement J-Awards. Dites-nous quelles sont les innovations de cette année.

Moussa Daraba : c’est encourageant de savoir que depuis deux ans, nous travaillons sur la mise en confiance de la jeunesse guinéenne. Et dès le début de l’aventure, nous nous sommes fixés pour cap, l’institutionnalisation de notre événement auprès des autorités. En plus, au-delà de la visibilité que nous apportons à nos lauréats, nous nous battons afin qu’ils puissent bénéficier d’autres avantages, à part le trophée. Nous avons démarré un marathon de prise de contact avec les ministères et toutes les institutions qui contribuent à la promotion de l’excellence juvénile et à créer pour ses jeunes talents, tous les réseaux qu’il faut. Nous avons eu un entretien avec le Ministère des investissements et partenariats publics-privés et avec l’équipe de Guinée Expo 2020, pour voir dans quel cadre nos lauréats peuvent bénéficier de cet espace qui va être créé pour la promotion du contenu local, des jeunes entrepreneurs de notre pays afin de redynamiser notre secteur économique, de les mettre d’avantage en confiance et les mettre en relation avec de potentiels investisseurs. D’autres innovations sont annoncées. Dans la catégorie sport par exemple, nous allons uniquement nous intéresser aux sportifs évoluant sur le territoire guinéen pour mieux les mettre en avant car l’expérience de la CAN, nous a fait comprendre que seuls les footballeurs à l’international ont été recrutés au sein de l’équipe nationale. Donc à notre manière, on s’est dit qu’on peut mettre mieux en avant le contenu local du sport guinéen. Cette année, nous comptons renforcer notre partenariat avec les médias et impliquer les médias internationaux pour que la portée autour de nos lauréats, puisse être très grande et leur créer ainsi beaucoup plus d’opportunités au-delà de la Guinée pour faire en sorte qu’ils soient connus et que leur activité soit reconnue à l’échelle internationale. Il y aura beaucoup plus de communication autour des critères de choix, des membres du jury pour justement aller dans le sens de la transparence, qui nous a toujours animé. Le site internet du projet est entrain d’être retouché pour plus de fluidité.

 

Generations224.com : où en êtes-vous avec les démarches pour l’institutionnalisation des J-Awards?

Moussa Daraba : des discussions sont en cours et récemment, nous avons échangé avec le Ministre conseiller à la Présidence en charge du financement international, de la mobilisation des bailleurs de fonds M. Mohamed Lamine Doumbouya, ainsi qu’avec le Ministre des investissements et partenariats publics-privés M. Gabriel Curtis. Nous sommes entrain de réfléchir sur la possibilité de placer l’événement, sous la tutelle de l’un des ministères pour avoir plus d’impacts. Nous avons mis en place une commission à notre niveau et chez eux, il y a des cadres qui sont à notre écoute pour peaufiner d’avantage, le concept. Dans les prochains jours, vous aurez plus d’éléments car il y a un travail qui est en cours.

 

Generations224.com : plusieurs événements récompensent le talent juvénile. Selon vous, qu’est-ce-qui démarque les J-Awards des autres?

Moussa Daraba : notre particularité est la sincérité du processus, il est transparent à tout bout de champ. Et pour le moment, nous sommes la seule cérémonie de récompense qui s’intéresse exclusivement, à la couche juvénile. Ce n’est pas nous qui faisons le choix, il y a un jury composé d’éminentes personnalités qui jouissent d’une grande crédibilité auprès de l’opinion publique et c’est à eux que revient, la charge de trancher entre les nominés. Au-delà, nous suscitons un engouement hors paire qui fait de nous, un rendez-vous à prendre au sérieux et c’est pourquoi nous estimons être un événement à part entière et entièrement à part. Il n’y a pas d’amalgame, nous sommes les J-Awards et notre force réside dans notre capacité de mobilisation et la forte adhésion que les jeunes ont fait montre à chacun de nos appels.

 

Generations224.com : lors des deux précédentes éditions, qu’est-ce-qui vous a marqué, en tant qu’organisateur?

Moussa Daraba : la forte mobilisation du public, à chaque appel de notre part. La forte adhésion de la jeunesse à notre projet, l’émulation positive créée au sein de la jeunesse, sont des choses qui nous ont marqué. Pouvoir mobiliser plus de 15 ministres en deux ans, ce n’est pas donné à n’importe quel événement. Notre soulagement est de constater que les jeunes adhèrent à notre slogan, “croire en la Guinée”.

 

Generations224.com : faites-nous un résumé des J-Awards en chiffres!

Moussa Daraba : les J-Awards, c’est un rendez-vous de 5000 jeunes et 15 ministres mobilisés en deux ans. C’est une plateforme qui tend vers 72.000 followers et on a réussi à former 130 jeunes en entrepreneuriat et en leadership. C’est un forum qui s’est tenu sur deux jours et qui a mobilisé plus de 1000 jeunes. Nous avons 15 partenaires médias influents, nous comptabilisons plus de 120.000 vues de nos vidéos sur les réseaux sociaux, 60.0000 visites de notre site en deux ans, 15.000 partages de nos publications. Aussi, la fréquence d’utilisation du hashtag J-Awards Guinée est à 1000 et 1000 autres pour le hashtag J-Awards tout court. C’est deux ans d’expérience fabuleusement réussie et la troisième édition est pour nous, le stade de notre maturité et on espère répondre valablement aux exigences de notre public. 

 

Generations224.com : quelle est la date de la troisième édition?

Moussa Daraba : avec toute l’équipe, nous avons tenu une réunion et nous avons retenu une date qui a été soumise à la Direction du Prima Center qui nous soutient depuis les premiers pas. Le vendredi 6 décembre est la date retenue, pour l’édition de 2019. 

 

Generations224.com : Merci M.

Moussa Daraba : c’est à moi plutôt de vous remercier pour le service rendu à la nation.

 

Entretien réalisé par Alpha Camara

 

 

Commentaires