Journée Internationale de la Jeune Fille : les messages forts de Marcus et Ablaye Mbaye

Porter haut le message des sans voix, est la mission d’un artiste et ce principe est bien compris par les artistes Marcus du groupe Banlieuz’art et Ablaye Mbaye de Degg J Force 3, lors de la Journée Internationale de la Jeune Fille le vendredi 11 octobre dernier.

Prenant la parole au compte des festivités organisées par la Fondation Abdou Mbaye (FAM), Konko Maléla a situé la responsabilité de la femme qui aspire à se faire entendre : “les jeunes filles doivent comprendre que le changement dont elles aspirent, s’obtient par une formation, par une éducation qui fera d’elles, un exemple pour nos jeunes soeurs”.

Et de rappeler : “elles doivent éviter les mêmes erreurs que nos mères qui par ignorance, ont empêché leurs filles de se rendre à l’école, elle sont déscolarisé plusieurs et bon nombre ont connu l’excision”.

Au nom de son groupe BLZ, Konko Maléla a projeté dans sa conclusion : “nous Banlieuz’art, nous allons continuer à poser des actes aussi forts que celui-ci jusqu’à ce que ses pratiques soient complètement éradiquées. Il faut savoir qu’une fille scolarisée, sera une femme épanouie qui a le pouvoir de déplacer une montagne”.

Pour sa part, Ablaye Mbaye a salué l’initiative : “inviter les artistes dans de tels combats, ne serait que bénéfique pour un pays et pour sa jeunesse. Avec cette journée et même après, les hommes doivent être avec les jeunes filles et non devant ou derrière elles, c’est ce moral qu’il faut inculquer chez chaque guinéen afin que nos soeurs, les futures mères et femmes leaders puissent grandir dans un environnement où leur talent s’exprime au même titre que celui des hommes.

Cette journée a connu une touche particulière à Conakry. Sur initiative de la Fondation Abdou Mbaye, le groupe Banlieuz’art a offert une musique sous forme d’hymne en l’honneur des jeunes filles victimes de viol, de violences et celles qui ont été déscolarisées. Le titre “Avec elle” est aussi un hommage aux jeunes dames qui se battent pour devenir de par leurs compétences, des femmes leaders.

Adama Hawa Bah

Commentaires