Le jeune écrivain Amadou Camara représente la Guinée à un concours littéraire au Sénégal

‘’La voix des inconnues’’ est le titre du roman du jeune essayiste et romancier guinéen, Amadou Camara dont le manuscrit est sélectionné pour le prix ‘’Aminata Sow Fall’’, au Concours National d’Ecriture en Langue Française au Sénégal.

Ce roman à travers lequel Amadou Camara représente sa Guinée natale au Sénégal, «rend hommage aux femmes victimes du mariage précoce, forcé, de la violence conjugale et de l’abus sexuel. Il aborde également dans sa deuxième partie, la question du racisme».

Ce concours organisé par la Direction du Livre et de la Lecture du Sénégal en partenariat avec l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), s’inscrit dans le cadre de la 17ème Foire Internationale du Livre et du Matériel Didactique (FILDAK) prévue du 21 au 27 novembre prochain au Sénégal. Et l’objectif est de susciter le goût de la créativité et faire la promotion, l’accompagnement des jeunes créateurs dans le domaine de la littérature. 

Depuis 2015, il est installé à Dakar pour des raisons d’études où il s’est inscrit à l’université Cheikh Anta Diop en Master Histoire des relations internationales et stratégiques (HIRIS). En 2017, il a présenté un mémoire de Master sur: «Le Programme Alimentaire mondial dans le Golfe de Guinée : le cas de la Guinée-Conakry, de 1980 à 2015 ». Présentement, Amadou Camara prépare une thèse de Doctorat à l’université Cheikh Anta Diop de Dakar sur « la coopération chinoise en Afrique : le cas de la Guinée-Conakry de 1958 à 2015 ». 

A souligner qu’en 2018, il a publié son premier ouvrage intitulé « Mon Optimisme pour la jeunesse africaine», aux éditions l’Harmattan-Sénégal.

Pour la première édition du prix littéraire ‘‘Camara Laye’’, il figurait parmi les trois lauréats et cela lui a permis d’apporter sa contribution dans la rédaction d’un ouvrage collectif : « Hommage à Camara Laye ». ce jeune écrivain vient de terminer deux autres ouvrages, dont un essai intitulé : « La problématique de la faim en Guinée : le pays face au défi de la souveraineté alimentaire  » et un roman « La voix des inconnues « , qui seront bientôt disponibles sur le marché du livre. Et si le manuscrit du roman d’Amadou Camara remporte ce prix, il sera édité par la Direction du Livre et de la Lecture.   

 

Abou Bakr Bangoura

Commentaires