Le roman « Soundjata ou l’épopée mandingue » du Pr Niane, traduit dans 10 langues internationales

Bonne nouvelle pour la littérature guinéenne. Le classique « Soundjata ou l’épopée mandingue », écrit par Djibril Tamsir Niane et édité en 1960 par la maison Les Présences africaines », vient de conquérir un autre sommet littéraire.

En 2013, la traduction du texte intégral comptabilisait huit (8) langues internationales dont l’allemand, l’anglais, l’arabe, l’espagnol, l’italien, le portugais, le slovène et le tchèque.

L’oeuvre qui replonge dans l’Afrique traditionnelle avec le héros du mandingue Soundjata Kéïta, s’est adjugée deux nouvelles langues internationales.

L’information a été officialisée sur le compte facebook, de la bibliothèque qui porte son nom : « Avec les traductions russe et norvégienne, on compte aujourd’hui dix traductions du texte de Niane ».

A savoir sur la description de l’oeuvre, par Amazone : 

Djibril Tamsir Niane s’est mis ici à l’écoute de l’Afrique traditionnelle. Les paroles qu’il nous propose sont paroles de griots.

Nous apprenons l’histoire de l’ancêtre du grand Manding, celui qui par ses exploits, surpassa l’histoire du fils du Buffle, du fils du Lion : Soundjata, « l’homme aux noms multiples contre qui les sortilèges n’ont rien pu ».

Quelques oeuvres de l’écrivain guinéen, par le site Wikipédia : 

1975 : Recherche sur l’empire du Mali au Moyen Âge, suivi de Mise en place des populations de la Haute-Guinée (Paris, Présence africaine);

1985 : Contes d’Hier et d’Aujourd’hui (Paris, Présence africaine);

1989 : Histoire des Mandingues de l’ouest (Paris, Karthala);

1991 : «Le Mali et la deuxième expansion mande» in Histoire générale de l’Afrique, vol. IV.

Alpha Camara

Commentaires