Littérature : l’écrivain guinéen Djibril Tamsir Niane remporte un trophée international

La journée internationale de l’écrivain africain dans sa 27ème édition, a connu une cérémonie qui a honoré plusieurs auteurs africains à Dakar.

Pour son engagement et la richesse de ses oeuvres, l’écrivain et historien guinéen Djibril Tamsir Niane a reçu le Grand Prix Africain Yasser Arafat pour la paix et la liberté. Un trophée qui lui a donné droit à une enveloppe financière, un trophée et un diplôme, nous rapporte l’APS.

De ce fait, il devient la deuxième personnalité au monde, à recevoir ce prix honorifique après l’écrivain égyptien Mohamed Salmawy en 2017.

Qui est Djibril Tamsir Niane ?

Djibril Tamsir Niane est un écrivain et historien guinéen, né le 9 janvier 1932 à Conakry (Guinée). Il est spécialiste de l’histoire du Mandé, notamment l’Empire du Mali.

Étudiant en histoire à l’Université de Bordeaux (France), Djibril Tamsir Niane est titulaire d’une licence et d’un DES. Son mémoire portant sur la recherche sur l’Empire du Mali, il collecte auprès des griots, notamment Mamadou Kouyaté, les récits de la tradition orale. C’est à partir de ces recherches qu’il publie en 1960 Soundjata, ou l’épopée mandingue, son ouvrage le plus connu. Il a participé à l’écriture de l’Histoire générale de l’Afrique sous les auspices de l’Unesco avec Joseph Ki-Zerbo.

Il est également auteur de pièces de théâtre comme Les fiançailles tragiques. Certains de ses écrits lui valent la prison sous le régime de Sékou Touré, puis l’obligent à l’exil au Sénégal dans les années 1970.

Djibril Tamsir Niane est professeur honoraire de l’Université Howard (Washington DC) ainsi que de l’Université de Tokyo.

Djibril Tamsir Niane est le père de Katoucha Niane qui a été l’un des premiers mannequins noirs internationaux, auteur d’un livre intitulé Dans ma chair où elle révèle son excision à l’âge de 9 ans, avant son décès à Paris au début 2008 (Présence africaine).

 

Generations224.com

Commentaires