Yayé Hawa Diallo est née à Conakry, la capitale de la Guinée, mais a passé la majorité de son enfance dans la préfecture de Coyah. Aujourd’hui, elle vit à Verdun. Elle fait partie des 21 autrices et auteurs en lice pour le Prix du récit Radio-Canada 2019.

Aînée d’une famille de 5 enfants établie à Montréal depuis plus de 10 ans, Yayé Hawa Diallo a 24 ans. Technicienne en taxes de vente le jour et étudiante en comptabilité à l’École des sciences de la gestion le soir, elle vit l’art sous toutes ses formes avec grande passion. La lecture et l’écriture sont un refuge pour elle.

Les premières lignes d’Innocence volée

J’avais l’habitude d’aller passer des vacances non désirées chez une de mes tantes. J’aimais bien mes cousins et cousines, même s’ils pouvaient être très méchants! Quand il fallait passer les vacances chez cette tante, j’avais le cœur en miettes, le ventre qui me tordait. J’anticipais mes journées de malheur. D’habitude, on me prévenait quand j’allais y aller pour les vacances. Cela gâchait mon été bien avant qu’il n’ait commencé. Toutefois, les vacances de 2002 auront été différentes…

Ce qu’en pense le comité de sélection:

L’histoire d’une petite fille victime d’une tradition cruelle. En plus de nous sensibiliser à l’excision, l’autrice nous informe et parvient à nous tenir en haleine.

D’après les notes de lecture de Gabriella Kinté, lectrice 2019.

 

Véritable tremplin pour les écrivaines et écrivains canadiens, les Prix de la création Radio-Canada(Nouvelle fenêtre) sont ouverts à tous, amateurs ou professionnels. Ils récompensent chaque année les meilleurs récits (histoires vécues), nouvelles et poèmes inédits soumis au concours.

La gagnante ou le gagnant du Prix du récit Radio-Canada 2019 remportera :

la publication de son texte sur Radio-Canada.ca;

une résidence d’écriture au Banff Centre des arts et de la créativité en Alberta;

une bourse de 6000 $, offerte par le Conseil des arts du Canada.

 

Source : Radio-canada.ca

Commentaires