Polémiques autours des 50 millions/ Abdou Mbaye : « le Ministère de la culture ne m’a rien donné »

Une polémique secoue le milieu culturel guinéen, depuis la matinée du mercredi 1er juillet. 

En effet, le Ministère des sports, de la culture et du patrimoine historique aurait donné 50 millions à des artistes qui ont musicalement rendu hommage à Mory Kanté, le griot électrique décédé le 22 mai dernier à Conakry.

Selon des informations relayées par la presse invitée, les bénéficiaires sont Ans-T-Crazy et ceux qui ont chanté le morceau « Pour qu’une légende ne meurt pas« , sous la production du label Urban Connexion d’Abdou Mbaye.

Joint au téléphone, le Boss du label Urban Connexion a exprimé son étonnement : 

« Je n’ai rien reçu de la part du Ministère des sports, de la culture et du patrimoine historique. Depuis l’annonce de cette information, mes partenaires et artistes qui ont posé sur le morceau ne cessent de m’appeler pour comprendre pourquoi je n’ai pas fait de retour car le site qui a publié l’article nous a cités or nous n’y étions pas. Notre label n’a rien reçu comme argent ».

Pour des fins de précision, nous avons joint la cellule de communication du Ministère des sports, de la culture et du patrimoine historique. Notre interlocuteur, nous a donnés les noms des vrais récipiendaires.

Il s’agit du chanteur Ans-T-Crazy, qui a repris le titre Mana mana ko de Mory Kanté et le groupe d’artistes dirigé par le guitariste Yakhoumba Sékou.

Avec cette précision, il ressort clairement que la communication a ratè à un certain niveau et que les initiateurs du morceau Pour qu’une légende ne meurt pas n’ont rien reçu du Ministère des sports, de la culture et du patrimoine historique, comme l’ont indiqué certains médias. 

Alpha Camara

Commentaires