La production musicale sur la paix et la tolérance en Guinée, initiée par la Fondation Abdou Mbaye, a regroupé plusieurs têtes d’affiche de la musique urbaine et populaire. 

Depuis 24h, ledit projet est source de polémiques. D’un côté, il est vu par certains comme une démission des artistes de la lutte contre les agissements et décisions à risques du régime en place et de l’autre, la musique dont la réalisation n’est pas encore finie, est déjà bien accueillie pour son facteur rassembleur et médiateur. 

Dans la journée du jeudi 9 janvier, Djanii Alfa malgré son deuil, est venu au studio pour poser sa partition.

Au micro de Generations224.com, il a expliqué les raisons du soutien à l’initiative : « s’il y a une entité en Guinée qui milite vraiment pour l’unité nationale, c’est vraiment le FNDC (Front National pour la Défense de la Constitution. Et c’est pourquoi nous voulons la paix et l’unité nationale dans ce pays que nous sommes entrain de militer contre une révision de la Constitution et contre un éventuel 3ème mandat. Donc, il ne faut que les gens se dispersent dans leur interprétation et dans leur entendement. S’il y a une entité qui milite pour la paix et l’unité nationale en Guinée, c’est bien le FNDC et c’est pourquoi nous avons envie qu’on se respecte dans nos lois et nos différences. Raison pour laquelle il fallait que je vienne poser sur une chanson comme celle-ci pour exprimer mon point de vue ».

La musique qui est toujours en cours de réalisation á Conakry, sera disponible dans les jours ou semaine à venir. 

Generations224.com

Commentaires