Sow Baïlo : « Sory Kandia Kouyaté est décédé pendant qu’il était en location »

C’est à croire que les gloires du secteur artistique en Guinée, tirent le diable par la queue soit, pendant l’exercice de leur métier ou durant les derniers jours. Et le dernier cas, était celui de Hadja Kadé Diawara qui durant des années et malgré toute sa renommée, vivait des gestes de bonne volonté lors des cérémonies de mariage et de baptême.

Dans une interview accordée à nos confrères de Guineenews.org, l’une des icônes vivantes de l’humour en Guinée Sow Baïlo, en exercice depuis 1961, a rappelé un fait marquant de l’histoire culturelle guinéenne, dans ses diatribes sur le traitement que les différents régimes guinéens ont accordé aux artistes.

« je dirais que l’Etat ne s’occupe ni du secteur des arts moins celui des sports. C’est regrettable aujourd’hui de rappeler que le célèbre artiste émérite feu Sory Kandia Kouyaté, récipiendaire du disque d’or de l’académie Charles Cross est décédé pendant qu’il était encore en location à la SIG. Seule en Guinée on peut vivre de pareilles situations. J’ai vu Hadja Kadé Diawara à ses dernières heures vivre dans la détresse totale. J’ai aussi suivi le S.O.S à l’endroit de Jeanne Macauley, cette éminente artiste du temps même de feu Fodéba Keita »,a-t-il regretté.

Pour finir, Sow Baïlo a martelé : « c’est inacceptable de vivre tout ce qui se passe de ce côté-là et ce qui certifie, qu’il n’y a aucune récompense pour les artistes guinéens ainsi que les sportifs ».

Une sortie qui prouve selon les dires de l’humoriste, que même sous le régime qui mettait l’art et la culture en valeur, tout n’était pas rose chez les artistes.

Generations224.com 

Commentaires