Tiken Jah Fakoly : « il y a eu des présidents avant Alpha Condé, il y en aura après lui »

Dans l’émission « Droit dans les yeux » de nos confrères d’Espace Tv, Tiken Jah Fakoly qui désapprouve le projet de troisième mandat qui fait actuellement débat en Guinée, s’est dit prêt à accompagner le FNDC (Front National pour la Défense de la Constitution) dans ses manifestations. 

« J’ai la conviction qu’Alpha Condé veut faire un 3e mandat. S’il y a une manifestation du FNDC à Bamako, oui je peux participer… Toutes les marches pour la libération d’Alpha Condé, j’y étais. S’il y a des marches du FNDC contre le 3e mandat, j’y serais », a laissé entendre Moussa Fakoly Doumbia AKA Tiken Jah Fakoly, reggaeman ivoirien.

Selon Tiken, le Front National pour la Défense de la constitution (FNDC) réunit en son sein, des guinéens menant un combat contre le pouvoir qui a des intentions qui n’arrangent pas le pays. Ce qui pourrait l’amener à être devant le FNDC, lors de leurs prochaines manifestations de rue.

L’artiste engagé politiquement reste certain que si le Président actuel (Alpha Condé ndlr) n’est pas arrêté dans ses actions, « il va faire même cinq mandats. Quand les gens viennent [lui] dire : ‘Monsieur le président, vous êtes un bâtisseur. Sans vous, la Guinée est foutue, il va jusqu’à oublier qu’avant lui, il y avait des présidents et après lui, il y en aura’’.

De l’avis de l’auteur du tube à succès « ouvrez les frontières », « si on laisse Alpha Condé faire, il va changer la constitution. Il pense que [tout] ce qu’il a construit, s’il ne reste pas au pouvoir, d’autres viendront détruire cela. Il veut mourir au pouvoir, puisque Lansana Conté et Sékou Touré sont morts au pouvoir ».

Elisabeth Guilavogui

Commentaires