Titi Camara refuse d’être comparé à Bantama Sow : ‘’C’est comme une Porche et un Magbana’’

Au lendemain de la sortie médiatique du ministre de la culture et des sports sur les indemnités mensuelles versées aux anciennes gloires, l’ancien capitaine du Syli national, Titi Camara, se sentant visé par les attaques de Bantama Sow, n’a pas mis du temps pour repliquer.

Intervenant dans les Grandes gueules, l’ancien sociétaire de Liverpool a descendu en flammes le patron du département des sports.

‘’Aujourd’hui, quand certains disent je ne fais pas partie des gloires, il faut que ces gens-là sachent qui a fait quoi dans ce pays. Moi  j’ai renoncé à l’équipe nationale de la France, parce que je voulais défendre ma patrie. J’ai fait l’armée française, en finale contre l’Égypte, j’ai dit que je ne peux jouer contre un pays africain parce que je tenais à honorer le drapeau de la Guinée’’, révèle Titi Camara.

‘’Qui a été le premier footballeur guinéen à jouer en France, à Saint-Etienne, à Marseille, à Liverpool et une finale de l’UEFA ?’’, demande-t-il au ministre Bantama Sow et Cie, avant d’enfoncer le clou : ‘’S’ils se respectent et veulent honorer notre passage au sein de l’équipe nationale, qu’ils trouvent des mots qu’ils peuvent dire devant le public’’.

‘’Moi je n’’attends rien de lui [Bantama Sow]. Lui et moi, on se connaît. Quand vous voyez ses agissements, je sais qu’il a une haine viscérale envers ma personne.  Lui et moi, ce sont les circonstances qui ont fait qu’on s’est retrouvés dans le même gouvernement. Sinon, lui et moi, on ne joue pas dans la même catégorie. C’est comme une Porche et un Magbana’’, lâche-t-il.

Il accuse le ministre Sow de ternir l’image de toute une génération de footballeurs. ‘’C’est vraiment décevant. Il doit présenter des excuses publiques. S’il ne le fait pas, le peuple va juger. Nous, nous avons pris des risques pour ce pays. Des imposteurs comme ça vont salir tout ce qu’on a fait ? Nous ne serons pas d’accord’’, tranche-t-il.

Visionguinee.info

Commentaires