Zébal Traoré : « j’ai hérité l’humour de mon père »

Zébal Traoré, humoriste et initiateur du Festival international de l’humour et du slam de Guinée, a brandi le drapeau guinéen sur des scènes africaines telles que le MASA (2016) à Abidjan, FISH MALI (2016) à Bamako, TUSEO (2017) à Brazzaville et le festival MARATHON (2018) à haouida au Bénin.

Zébal pratique un art qui lui a été insufflé par ses parents : « J’ai hérité l’humour de mon père. Il avait vraiment l’humour en lui. Et il passait les soirée, à faire des blagues sur ses grands frère et leurs femmes; parfois sur ma mère aussi », a-t-il rappelé.

Pour ses débuts dans l’humour, Zébal a indiqué : « je traduisais les blagues de mon père en français pour vanner les gens ».

Diplômé en mathématiques appliquées (diplômé d’études supérieures), l’ancien membre des  » Serial Rieurs » a précisé que son amour pour l’humour, a été incompris :  » quand j’ai décidé de faire l’humour comme métier,  les plus choqués étaient les grands frères, qui pensaient que j’avais passé tout mon temps sur les bancs pour rien, si je devais faire ma vie dans l’humour. Quant à ma mère, elle n’était pas étonnée vu que dans la famille, on a tous de l’humour dans le sang. J’ai des petits frères qui font de bonnes blagues, mais qui préfèrent faire un autre métier ».

Par sa vision, Zébal Traoré a mis en place « Comédicine », une émission d’humour à l’image du  » Parlement du rire »d’Abidjan.

Generations224.com

Commentaires